Clubhouse, et si on tenait table ouverte ?

Publié le

Qu’est-ce que Clubhouse propose de neuf et d’intéressant pour les marques et les entreprises ? C’est le sujet de notre dernière newsletter. Edito et liens ci-dessous, abonnement par ici.

Clubhouse, et si on tenait table ouverte ?

Quoi, vous n’avez pas entendu parler de Clubhouse, la dernière app sociale, by invitation only bien sûr ? Il parait qu’on y croise des célébrités, parfois, et que la communauté afro-américaine est au cœur de son développement. Ah et tout est sonore, live, des gens parlent comme sur une estrade virtuelle.

Nous sommes avec Clubhouse, comme pour d’autres apps et réseaux avant, dans la montée de la courbe de la hype, en train d’atteindre très vite le moment des « inflated expectations”. C’est un temps d’opportunité et d’interrogation, où la question est souvent trop et trop vite “faut-il y aller ?”. Les pionniers n’attendront pas de savoir si Clubhouse est le nouveau Tik-Tok ou plutôt un Periscope, ou un Vine. Ils récolteront, ou pas, les fruits du risque. Les suiveurs suivront. Ils n’ont pas forcément tort.

Car le sujet n’est pas tant d’y aller ou pas, mais de comprendre ce que l’appli saisit de la demande des utilisateurs, propose, le contrat et la culture qu’elle installe, et donc, ce que nous, marques, entreprises, organisations, devrons faire pour nous y adapter. Chez Clubhouse, ou plus généralement.

Ce que Clubhouse propose de neuf, c’est l’idée de place commune. Plus que la voix, la révolution est celle du rassemblement pour une expérience vocale collective. L’architecture est très différente des réseaux sociaux : on est invité à créer et animer des lieux de rassemblements éphémères, et collectifs, à plusieurs. Réponse idéale à nos vies confinées. Et invitation qui vaut aussi pour nous : quelle place commune, quelle réunion puis-je proposer ? Quel sujet puis-je et dois-je mettre en commun ?

Clubhouse rafraîchit une vieille idée du web : le forum, le rassemblement thématique, libre, ouvert, sous pseudonyme. Il a des liens très forts avec Reddit, dans son architecture, en lui ajoutant la chaleur de la voix, et l’ingrédient magique de l’éphémère, du live. La question que l’opportunité Clubhouse nous pose à nouveau est finalement toujours la même : que puis-je mettre en commun pour rassembler un public ?

C’est une bonne question, en 2021.

Pour aller plus loin, on vous recommande :

Chaque mois, on vous parle de la communication et la transformation de nos sociétés par le numérique. Pour recevoir notre newsletter ↓