Nous (re)voilà !

Publié le

Fin 2018, et nous voilà qui sortons un nouveau site. L’occasion de partager quelques mots, de vous dire où nous en sommes.

Nous (re)voilà !

Spintank va bientôt fêter ses treize ans. A croire que ce chiffre porte bonheur, en fait : nous sommes en train de clore notre 13ème année de croissance à deux chiffres, avec une belle accélération. Il y a quelque chose d’étrange, d’ailleurs, à imaginer que ce qui fut une coquille de noix lancée sur l’océan du web en 2006 a désormais trouvé un rôle, une place. Cette place, elle est au côté de ceux qui transforment la société. Laissez-moi vous expliquer un peu.

Nous ne sommes pas nés d’un métier, dans l’univers des agences de communication, ou des web agencies, pour en créer une de plus. Nous sommes nés d’un contexte, du diagnostic d’un changement qui allait être un raz de marée. Et avec au cœur non pas une envie business, mais bien une passion pour ce sujet, et une ambition : celle d’accompagner ce raz de marée, en surnageant, et en allant dans la tempête avec ceux qui se la prennent de front. Cette révolution, c’est évidemment ce flux numérique qui nous emporte, cette métaphore liquide que nous aimons à filer : de nouvelles manières d’être ensemble, de nous informer, de consommer, de nous mobiliser ou de nous perdre. Pas une technologie, une transformation.

Nous sommes nés et avons grandi dans la rencontre de la révolution numérique et des sujets de la Cité, de l’intérêt général. Nous n’avons pas quitté cette ligne et cette passion. Nous l’avons nourrie d’expériences, de plus de douze années de projets, avec la variété de ceux qui y sont confrontées, et décident de l’affronter en se cherchant des réponses radicales, stratégiques aux défis qu’elle pose.

Nous l’avons fait et le faisons avec des grandes entreprises du numérique, de l’emploi, de l’énergie, des mobilités, des infrastructures, du bâtiment et du logement, de la gestion des risques ou de l’alimentation… Nous l’avons fait et le faisons avec ce que notre pays compte d’institutions, dans leur variété, de la Présidence de la République à une grande partie des autorités administratives indépendantes, en passant par ses ministères et grandes collectivités territoriales. Nous le faisons avec des media, des think tanks, qui cherchent à donner du sens et à prendre du leadership dans ce monde, avec des ONG, des associations qui cherchent à inventer de nouvelles formes de mobilisation dans cette révolution.

Ce chemin nous a grandi, en compétence, et en nombre. Nous sommes plus de 70, au sein de Spintank. Nous avons développé une excellence sur nos métiers clés : chercher et animer une stratégie, définir et faire vivre une identité et un récit, designer des interfaces et des expériences, innover autour de tout cela. Nous avons commencé curieux, observateurs, analystes et stratèges. Nous y avons ajouté de vraies compétences, de design, d’écritures, de narrations, de projets, de développements…

Nous ne nous arrêtons pas là, bien au contraire.

Ceux que nous avons la passion d’accompagner, ceux qui transforment la société (et que la société transforme, en fait, surtout), nous en demandent plus, et nous voulons leur en donner. Nous le faisons autour de quelques obsessions, qui sont celles que nous avons rencontrées chez de nombreux clients : éclairer et raconter les grandes transformations, réconcilier identité et expérience, engager une nouvelle relation entre le citoyen et les institutions, inventer de nouvelles transmissions des savoirs et de la culture, et tirer parti de la puissance de mobilisation du numérique. Ce sont nos kiffs, ce qui nous mobilise, ce qu’on recherche avant tout. S’ils font écho à un caillou que vous avez dans la chaussure, c’est que nous avons quelque chose à faire ensemble.

Évidemment, pour y arriver, il faut mobiliser tout plein de métiers. Nous cherchons à développer ces compétences, et à nous mettre au contact des meilleurs, des plus inspirants. Nous avons peut-être trouvé ce qui peut être, sur ce sujet, un modèle original. Celui d’une entreprise radicalement ouverte et contributrice à son environnement.

Une agence web ne peut rester seule, dans sa tour d’ivoire, en permanence en brèche. Comme toutes les agences, nous sommes battus par les flots du digital. Si le seul étalon est celui des projets que nous menons avec nos clients, nous n’avons rien à leur apporter. Alors, pour rester au plus fort, nous avons décidé de nous ouvrir de manière très forte, radicale, systémique.

Nous avons ouvert le Tank en 2011, en version beta, puis en 2015, dans un bel immeuble à Bastille, préfigurant ce que d’autres agences essaieraient de faire ensuite : construire une interface riche, forte, vivante, un peu folle, avec les talents de la société numérique, avec ceux qui en ont à nous apprendre sur le futur de nos métiers, de nos sujets, de nos passions. Ce n’est pas une petite interface et un coworking alibi : au Tank viennent travailler, innover, s’inspirer, s’entraider des entrepreneurs, designers, créateurs, disrupteurs ou activistes qui sont parmi les plus inspirants de Paris. Ils ne viennent pas pour nous, ils viennent parce qu’ils y forment communauté.

Cette approche, nous allons la prolonger avec le Tank media, qui vit déjà ses premiers mois en version beta, et prendra en 2019 toute sa force. Nous allons rassembler et donner de la force, de la confiance et de l’entraide à la communauté de tous ceux qui veulent entreprendre et innover dans les media. Parce que nous croyons que les media ont de l’avenir, et qu’ils peuvent trouver la voie du succès s’ils y croient, adoptent de bonnes pratiques, et savent s’entraider.

Ces communautés qui nous entourent sont notre super pouvoir. Elles nous donnent de la force. Parce que, pour aider ceux à qui la société demande de se transformer de manière radicale, il faut être au contact – étroit et intime – de ceux qui la transforment pour de vrai.

Voilà où nous en sommes. Nous savons faire de nombreuses choses : parcourir les quelques exemples de projets que nous avons menés récemment peut vous en donner une idée. Nous n’avons pas fini notre chemin du tout. Notre ambition est plus forte.

Nous sommes engagés dans un chemin de développement. Nous aimerions nous frotter désormais à des projets dont l’ambition est encore supérieure. Nous voulons chercher l’impact massif, et l’excellence. Nous voulons continuer de le faire avec tous ceux dont l’ambition est grande, dans les sujets de la cité. Nous voulons construire et animer les récits de ce futur, inventer ses marques, déployer ses expériences dans un monde où le numérique est partout, et a quitté les écrans.

Nous re-voilà, donc.

Il serait possible qu’on vous donne un peu plus de nos nouvelles en 2019. En attendant, bienvenue sur ce site. Parlons-en ?

Nicolas Vanbremeersch
nicolas@spintank.fr