Organiser la rencontre entre les archives et l’open data

Archives nationales
Design thinking,  Innovation
2018

Pour mieux comprendre les usages possibles de ses données et les services que l’on pourrait en tirer, les Archives nationales organisent un événement qui se veut le point de départ d’une relation privilégiée avec la communauté des passionnés d’archives.

Organiser la rencontre entre les archives et l’open data

La démarche

Pour répondre à la question de l'open data, les institutions font face à des enjeux structurels qui rendent difficile l'itération sur des idées de projet, si bien qu'il leur est nécessaire de s'ouvrir à des communautés nouvelles. Au niveau de l'interne, cette marche vers l'open data impose aussi une transformation des pratiques et une démarche pédagogique auprès des différents agents.

Notre réponse, en 3 temps

  1. Un travail de pédagogie auprès des agents du ministère : les enjeux de l’ouverture des données, les usages possibles, les particularités d’un barcamp
  2. L’organisation et l’animation d’un barcamp, réunissant des agents des Archives et des passionnés d’archives
  3. Une note de recommandation à l’issue de l’événement portant à la fois sur les suites à donner au projet et au lien créé avec tous les participants

L’approche

Une approche en deux temps, qui vise d’abord à ouvrir les possibles au maximum (brainstorming), puis à resserrer progressivement pour aboutir in fine à une « fiche d’intention » synthétisant les propositions de chaque groupe de travail.

Le barcamp

  • 11 groupes projet
  • 80 participants
  • Des résultats touchant aussi bien aux usages possibles qu’à une expression de besoin

Notre accompagnement stratégique

  • En amont : formation de l’interne et réalisation de benchmarks sur des cas d’usages possibles
  • En aval : rédaction de recommandations à moyen terme en vue de l’organisation d’un hackathon